Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Sondage

A quelles fréquences faites vous vos achats?

14% 14% [ 15 ]
2% 2% [ 2 ]
0% 0% [ 0 ]
12% 12% [ 13 ]
3% 3% [ 3 ]
4% 4% [ 4 ]
25% 25% [ 26 ]
10% 10% [ 11 ]
18% 18% [ 19 ]
5% 5% [ 5 ]
3% 3% [ 3 ]
4% 4% [ 4 ]

Total des votes : 105

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Mots-clés


et [ Avis ] sur l' Endoderma 50/50 Gp-biotechnology ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

et [ Avis ] sur l' Endoderma 50/50 Gp-biotechnology ?

Message par GFL le Jeu 5 Aoû 2010 - 23:53

Faites nous partager votre avis sur cette gamme de produit



Endoderma 50/50

Description : Poudre fine, mélange de 50% d'endomycorhizes et 50% de trichoderma

Rôles des endomycorhizes :

Les endomycorhizes (aussi appelés champignons mycorhiziens à vésicules et arbuscules), tirent leur nom de ce qu’ils forment comme structures en forme d’arbuscules ou de vésicules à l’intérieur même de la cellule de la plante. S'ils traversent bien la paroi, ils ne pénètrent
cependant pas la
membrane plasmique de la cellule végétale, se contentant de provoquer une invagination de la membrane de celle-ci. Cela a pour effet d’accroître la surface de contact entre l'hyphe et la cellule de la plante et ainsi faciliter l’échange de métabolites entre
les deux partenaires.


Les endomycorhizes sont formés uniquement par des champignons de la division des Glomeromycètes. Ils sont associés avec les plantes herbacées et ligneuses.

Les endomycorhizes colonisent environ 90% des plantes vasculaires terrestres, c'est-à-dire plus de 400 000 espèces. Il existe cependant moins de 200 espèces de champignons endomycorhiziens.

Ils sont aussi uniques au point de vue génétique puisque leurs spores possèdent plusieurs noyaux génétiquement différents

- Accroissent la survieLes racines avec mycorhizes ont une plus grande capacité d’absorption des éléments nutritifs présents dans le sol. Résultat : des végétaux en meilleure santé, plus vigoureux et plus résistants aux stress.
- Assurent un établissement rapide
Les racines avec mycorhizes occupent l’espace plus rapidement grâce à une extension spectaculaire du système racinaire.
- Réduisent les besoins en arrosage
Les racines avec mycorhizes ont une plus grande surface d’absorption de l’eau.
- Augmentent l'absorption du phosphore du sol
L’absorption du phosphore par les racines avec mycorhizes peut être de trois à cinq fois supérieure à celle des racines sans mycorhizes.
- Améliorent la structure du sol et préviennent l'érosion
L’extension racinaire des mycorhizes (filaments) retient les particules du sol ensemble, ce qui permet de réduire l’érosion. De plus, l’amélioration de la structure du sol par les mycorhizes entraîne une meilleure pénétration de l’eau, freinant ainsi l’effet de ruissellement et
stabilisant le sol.

Rôles des trichodermas :

La souche de Trichoderma atroviride a été sélectionnée pour ses propriétés d’antagonisme puissant vis-àvis d’autres microorganismes pathogènes présents dans le sol. Grâce à sa croissance rapide et sa grande souplesse d’adaptation, Trichoderma conserve ses propriétés
étonnantes même hors de son biotope d’origine rivalisant ainsi d’efficacité avec les fongicides.
Les modes d’action antagoniste utilisés par Trichoderma varient en fonction de la plante hôte et de l’espèce pathogène. L’espèce Trichoderma atroviride est particulièrement remarquable par ses capacités de mycoparasitisme des champignons pathogènes grâce à sa production
d’enzymes capables de dégrader les composés des parois cellulaires (chitinases, glucanases et protéases). D’autres modes
d’action sont également efficaces chez cette espèce : production de composés antibiotiques, compétition pour les nutriments du sol, induction d’une résistance systémique chez la plante hôte. Trichoderma possède entre autres des propriétés
d’antagonisme vis-à-vis des organismes phytopathogènes suivants :


Sclerotinia sclerotiorum - Botrytis cinerea - Armillaria mellea - Rhizoctonia solani - Phytophtora spp. - Pythium spp. - Fusarium oxysporum - Verticillium dahliae - Bremia lactucae.

Ce champignon ne présente aucun risque pour l’environnement, l’homme, les plantes et les animaux.
(Classe de risque I). il est sous forme déshydratée et sporulée (conidiospores)

Bénéfices lors de l'utilisation de trichodermas
- Systèmeracinaire plus développé
- Développement végétatif plus dense
- Précocité de floraison
- Floraison plus abondante
- Rendement supérieur
- Limitation des effets des nécroses racinaires
- Cultures plus homogènes
- Résistance accrue aux stress


Composition :

- 50% Trichoderma Atroviride (= T.Hazarium P1) concentration 10e9 spores/g
soit 1000 millions de germes viables par gramme de Trichoderma.
- 50% Endomycorhize Globus intraradices


Conservation :

A l'abris de l'humidité et au sec approximativement 2 ans

Utilsation :

Convient pour tous types de culture


Dosage : Usage normal de 3 à 6gr par 10 litres d'eau, en cas d'infection vous pouvez doser à 10gr par 10 litres d'eau





GFL
Admin

Messages : 282
Date d'inscription : 05/05/2010

http://sondage.francais.tv

Revenir en haut Aller en bas

gg

Message par kevin70000 le Dim 24 Avr 2011 - 23:59

bon prod gpb , le cata en contient aussi , permet d'alleger son terreau et de creer des nutriments , je pref le cata mais jai quand meme les 2 ... a mettre dans sa soupe darosage a chaque rempotage ! merci gen Razz

kevin70000

Messages : 3
Date d'inscription : 24/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum